Selbaie Ouest

Le projet Selbaie Ouest, situé juste à l’ouest de l’ancienne mine Selbaie de BHP Billiton et couvre 12 kilomètres de l’horizon stratrigraphique de Selbaie. La propriété englobe le même contexte de roches volcaniques felsiques que celui contenant l’ancienne mine Selbaie (53 Mt à une teneur de 1% Cu, 2% Zn, 0,6 g/t Au et 41g/t Ag). La partie sud de la propriété renferme l’horizon B-26. Selon SOQUEM, le gîte B-26 contient des ressources minérales indiquées de 7,0 Mt titrant 1.3% de cuivre, 1,8% de zinc et 0,6 g/t d’or.

De plus, des ressources présumées totalisant 4,4 Mt à une teneur de 2,0% de cuivre, 0,2% de zinc, et 1,1 g/t d’or ont été estimées. Selbaie West est située dans le coeur d’une région d’exploration parmi les plus actives au Québec (souvent identifiée “la Bande de Détour” ou “ceinture de Détour”).

La propriété est essentiellement recouverte de mort-terrain mais les données limitées de lithogéochimie dans les forages indiquent un environnement propice aux gisements SMV (sulfures massifs volcanogènes), incluant la présence de rhyolites de haute température et une altération forte en chlorite. Les principale cibles du programme de 2015 étaient localisées le long des contacts nord et sud d’un épais complexe rhyolitique en contact avec un intrusif mafique à ultramafique. Ce contexte suggère un potentiel pour un régime de flux de chaleur élevé favorable pour les gisemement SMV. Les forages effectués par BHP Billiton ont recoupé des teneurs anomaliques en zinc et en or le long des deux contacts, associées soit à des cherts lités ou à de la minéralisation de type “stringer”.

Les forages historiques situés au sud-est de la propriété ont recoupé des valeurs très anomaliques en métaux précieux, incluant un intervalle de 24,3 g/t Au and 1,8% Cu sur une longueur de 1,1 mètre. Plus récemment, les sociétés Imperial Mining Group et SOQUEM ont annoncé, dans le même secteur, des résultats de 31,4 g/t Au et 132.5 g/t Ag sur 1,45 m ainsi que 8.92 g/t Au sur 5,1 m. Finalement, des forages effectués par NQ Exploration plus à l’est et dans le prolongement des horizons cibles de Selbaie West ont recoupé jusqu’à 210 g/t Ag sur 9,0 m, 93 g/t Ag sur 16 mètres et 281 g/t Ag sur 6.0  mètres (incluant un échantillon spectaculaire titrant 1 790 g/t Ag (52 oz/t Ag!) sur 0,45m).

Des forages effectués par Ressources Cogitore en 2008 ont recoupé un horizon de sulfures massifs à basse teneur de même que des zones de sulfures en veinules contenant jusqu’à 1,6% de zinc sur 3,1 mètres (incluant 0,3% de cuivre et 7,1% de zinc sur une longueur de 0,3 mètre). D’autres résultats encourageants incluent des sulfures en veinules (« stringers ») titrant 1,7% zinc et 264,0 g/t argent sur 0,3 mètre. Des forages effectués en 2012 par Ressources Cogitore dans la partie ouest de la propriété ont mené à la découverte d’un indice d’argent-zinc titrant jusqu’à 173,6 g/t argent et 0,5% zinc sur 5,4 mètres, ainsi qu’un indice d’or-cuivre titrant jusqu’à 3,2 g/t or et 0,4% cuivre sur 1,3 mètre.

Ces nouveaux indices sont situés le long du contact nord d’une unité de rhyolite favorable dans des secteurs où d’anciens forages de BHP Billiton ont recoupé des valeurs anomaliques en or et en zinc, associées à des horizons de chert lité ou à des sulfures en veinules. Le contact nord de la rhyolite est aussi dans le prolongement vers l’ouest de la structure minéralisée dans laquelle la société Exploration NQ a récemment publié des ressources présumées de 1 564 000 tonnes à une teneur de 94,5 g/t d’argent dans son projet Carheil. SOQUEM a récemment acquis l’ancienne propriété de NQ et initié un programme de forage en janvier 2018. Finalement, ce contact nord est dans un environnement géologique similaire à celui du gite B-26.

Même si le projet en est encore à un stade précoce d’exploration, il représente une bonne occasion de succès à court terme dans une région sous-explorée, mais prometteuse, de la ceinture de l'Abitibi.